Témoignage de Jonathan, Corinne et Nathalie

atelier potpote RML 44

Découvrez l’interview de

Jonathan Renard, Corinne Leray et Nathalie Bouvais !

Jonathan Renard est l’un des associé de la ferme du Claray à Sion-les-Mines et Corinne Leray ainsi que Nathalie Bouvais sont cheffe et seconde de cuisine au collège Robert Schuman à Châteaubriant. Découvrez leur manière de travailler ensemble pour mettre en valeur des produits locaux auprès des élèves de collège.

 

RML44 : Bonjour, pouvez-vous vous présenter ainsi que présenter votre structure ?

C : Bonjour, je m’appelle Corinne, je suis arrivée il y a un an et demi en temps que cheffe de cuisine au collège Robert Schuman à Châteaubriant.

J : Bonjour, je suis Jonathan de la Ferme du Claray. Nous sommes 3 associés, un salarié à mis temps et un apprenti sur une ferme de vaches laitières en bio. Nous transformons environ 360 000 Litres de lait en fromage à pâte pressée, yaourts, fromages blancs et vente de lait cru aussi en direct. Et notamment au collège Robert Schuman.

N : Bonjour, je suis Nathalie, seconde de cuisine au collège Robert Schuman, je suis arrivée il y a 4 ans et j’ai travaillée 30 ans dans la fonction publique hospitalière, en gériatrie, donc totalement différent.

RML44 : Comment avez-vous été amenés à travailler ensemble, entre producteur et collège ?

N : Il y a 4 ans quand je suis arrivé je travaillais avec un autre collègue qui avait la démarche de beaucoup travailler avec des producteurs de proximité. Cela m’a énormément motivée donc je suis allée sur le marché à Jans et c’est la que j’ai rencontré un des associés de la Ferme. Ils sont venus présenter leur produit au collège et depuis 4 ans nous travaillons ensemble. C’est vraiment très intéressant de travailler avec des producteurs de proximité, de part la relation et des produits de qualité.

J : Nos échanges ont toujours bien fonctionné. Généralement Nathalie passe les commandes avant les vacances scolaires pour une livraison à la rentrée sur une bonne partie de notre gamme de produits, cela représente des beaux volumes. Je crois que tout le monde s’y retrouve dans cet échange.

C : On essaye aussi d’adapter nos menus en fonction de la production locale, du fromage… Nous faisons par exemple un gratin au fromage avec des pommes de terre du coin et  de la tomme de Sion pour valoriser le produit et avoir un circuit court.

C’est vraiment très intéressant de travailler avec des producteurs de proximité, de part la relation et des produits de qualité.

lddeRML44 : Concernant la logistique, comment cela se passe entre vous pour faciliter les échanges ?

J : Nous on reçoit les commandes mail via Easilys qui est un logiciel de commande mis en place parle Département. Généralement nous faisons un retour par mail pour valider la commande. Puis nous livrons le secteur de Châteaubriant tous les jeudis matin donc nous organisons nos livraisons en fonction des points à livrer. Pour chaque livraison à Schuman, nous arrivons le jeudi matin.

C : Après nous faisons des recherches pour tous nos autres producteurs locaux. C’est soit du bouche à oreilles, soit nous prenons le téléphone et par exemple nour recherchons un producteur de pommes de terre ou de camembert. Puis, nous les contactons, nous fixons un rendez-vous et nous discutons de si cela nous convient de travailler ensemble, si ils peuvent nous fournir au niveau du volume, des quantités puis des jours de livraison. Nous essayons d’acheter au meilleur prix nos produits pour les agriculteurs.

  Nous essayons d’acheter au meilleur prix nos produits pour les agriculteurs.

RML44 : Qu’est ce que cela vous a apporté de travailler avec un producteur proche de chez vous ?

N :  En ce qui me concerne cela a été un gros changement et c’était vraiment ce que je recherchais car pour travailler avec des producteurs locaux et avoir des produits bruts, c’est notre métier. Cuisiner. Vraiment tous les jours c’est un plaisir de travailler les produits bruts. Et donner l’éducation aussi aux enfants de manger des produits qui sont non transformés, non industriels parce qu’il n’y a pas de rajout, il n’y a rien. Et les yaourts qu’on a mis en place au départ qui arrivent en vrac et sont mis en ramequins c’était quand même très compliqué parce que pour eux ce n’est pas du yaourt. Parce qu’il n’y a pas l’emballage, parce qu’il n’y a pas de produits aromatisés, il n’y a rien. Leur faire comprendre que le yaourt c’est quelque chose qui n’est pas obligé d’avoir un rajout dedans, c’est un produit brut, sans le plastique aussi ça peut se faire. Au début les ramequins étaient renversés dans les assiettes et maintenant il n’y a plus de soucis ça marche.

J : Pour compléter Nathalie, clairement nous notre démarche c’est aussi une éducation au goût et le fait que nos produits se retrouvent sur des tables, que ce soit d’écoles primaires, de collèges, ou de lycées nous importe énormément. C’est clairement un choix qu’on avait fait au début et si on pouvait avoir des partenariats comme Schuman tout autour de chez nous, ce serait parfait.

C : C’est également très important de travailler des produits de saison. C’est-à-dire que nous n’allons pas travailler des tomates en janvier.

RML44 : Est-ce qu’il y a un plat végétarien qui plait au collège et pouvez-vous me présenter ces produits ?

N : Nous avons plusieurs plats végétariens mais ils adorent le fromage quand même. Donc tout ce qui est croziflette, gratin savoyard fait avec le fromage de Sion c’est vrai que se sont des choses qui passent bien. Ce genre de plats passe mieux qu’un plat avec des légumes en végétarien ça c’est sûr. Mais nous leur mettons de tout, il faut qu’ils s’habituent à tout. Nous leur mettons aussi des légumineuses, de plus en plus. Et c’est notre but aussi de travailler au mieux les légumineuses puisque c’est aussi un produit qui est bon et qui est important pour la santé.

Et c’est notre but aussi de travailler au mieux les légumineuses puisque c’est aussi un produit qui est bon et qui est important pour la santé.

RML44 : Je vous remercie !

J, C & N : Merci !

Merci à Jonathan Renard, Corinne Leray et Nathalie Bouvais

Pour les contacter :

Collège Robert Schuman : ce.0440293e@ac-nantes.fr ou au 02.40.81.22.65.

Ferme du Claray : ferme.chene.clair@gmail.com 

Témoignage d’Élise Bouteillé

Découvrez l'interview d' Elise Bouteillé ! Elise Bouteillé est responsable de cuisine à l'Ehpad de Blain. Elle a choisi de travailler avec des partenaires locaux dont des agriculteurs et des artisans. Apprenez-en plus sur ce mode de partenariat grâce à son partage...

Témoignage de Jonathan, Corinne et Nathalie

Découvrez l'interview de Jonathan Renard, Corinne Leray et Nathalie Bouvais ! Jonathan Renard est l'un des associé de la ferme du Claray à Sion-les-Mines et Corinne Leray ainsi que Nathalie Bouvais sont cheffe et seconde de cuisine au collège Robert Schuman à...

Forum professionnel de la restauration collective le 3 juillet 2024 à Nantes

Le Département de Loire-Atlantique et Nantes Métropole, souhaitent accompagner l’accès pour toutes et tous à une alimentation saine, locale et durable, et relocaliser les filières alimentaires. La restauration collective est un formidable levier pour y contribuer....

Témoignage Gaël Audran et Mickaël Janot

Découvrez l'interview de Gaël Audran et Mickaël Janot ! Gaël Audran est paysan boulanger à la ferme du Perray Julienne à Guémené-Penfao et Mickaël Janot est chef de cuisine au collège Bellevue à Guémené-Penfao également. Découvrez leur manière de travailler ensemble...

Témoignage Samuel Guerchais et Sylvie Janot

Découvrez l'interview de Samuel Guerchais et Sylvie Janot ! Sylvie Janot est productrice de pommes bios au Vergers du Littoral à Herbignac et Samuel Guerchais est chef de cuisine au collège Julien Lambot à Trignac. Découvrez leur manière de travailler ensemble pour...

Témoignage Anthony Le Coq et Chloé Simon

Découvrez l'interview de Chloé Simon et Anthony Le Coq ! Chloé Simon est maraichère à la ferme de la Morissais à Fay-de-Bretagne et Anthony Le Coq est second de cuisine au collège. Découvrez leur manière de travailler ensemble pour mettre en valeur des produits locaux...

Témoignage d’Angélique Vasseur

Découvrez l'interview de Angélique Vasseur Angélique Vasseur est agricultrice à la Ferme Préféretz de Saint-Père-en-Retz. Elle a choisi de travailler avec des partenaires locaux dont des chefs de la restauration collective. Apprenez-en plus sur ce mode de partenariat...

Rencontre avec Cédric Dornier, chef de restauration scolaire à Saint-Brevin-les-Pins

Cédric Dornier participait à Sainte-Pazanne au forum professionnel « Restauration collective et fournisseurs locaux : comment travailler ensemble ? » coorganisé par le pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays de Retz, le Département et le Réseau manger...

Agriculteur – chef de restaurant scolaire : témoignage d’une belle collaboration

Le 21 février 2024 s'est déroulé à Sainte-Pazanne un forum professionnel intitulé « Restauration collective et fournisseurs locaux : comment travailler ensemble ? » coorganisé par le pôle d’Équilibre Territorial et Rural (PETR) du Pays de Retz, le Département et le...

Juillet, dernier des 4 forums professionnels appro local

Dans le cadre du Projet Alimentaire des Territoires de Loire-Atlantique (PATLA), les élu.e.s locaux (Département et intercommunalités), mobilisés dans un groupe de travail dédié à la restauration collective, ont décidés de l’organisation de plusieurs forums de...